#HMblogparutionN°5

2011 Violence répressive de sinistre mémoire, place Tahrir au Caire, la « femme au soutien gorge bleu » indignement réprimée par les forces militaires, deviendra un symbole du « printemps arabe » égyptien.

Tahrir-ombresok.png

LE MYTHE FONDATEUR,
LA GORGONE MÉDUSA

CELLE-CI EST LA MÉDUSE

LA CHEVELURE EMPOISONNÉE

ARMÉE DE MILLE SERPENTS

OUI, OUI : NE VOIS-TU PAS COMMENT

LES YEUX  ELLE TOURNE ET RETOURNE ?

FUIS L'INDIGNATION ET LA COLÈRE !

FUIS, CAR SI L'ÉTONNEMENT TE PÉTRIFIE

LES YEUX

ELLE TE CHANGERA AUSSI EN PIERRE.

Gaspare Murtola, Rime

Dessin d’après la peinture de Caravage 

pour le bouclier de la Méduse.

La Gorgone Médusa était ce que l’on nomme aujourd’hui une femme puissante, tantôt monstrueuse, tantôt d’une grande beauté, mais toujours dangereuse et fatale. Seul Persée l'affronta et porta sa tête en offrande à Athéna.

« Versace » la célèbre marque de mode italienne, en a fait son logo, preuve de la vitalité du Mythe.

< voir

Logo-Versace-Médusa.png

Le crime conjugal, « le meurtre d’une femme par « compagnon ou ex » (selon la définition des collectifs féministes) situe ces meurtres au sein du couple, terrain « idéal » d’exercice du pouvoir machiste.

Avec quelles armes ? L'ARME À FEU ET LE COUTEAU SONT DE LOIN LES ARMES LES PLUS UTILISÉES; PUIS LES CASSEROLES, OREILLERS, DÉFENESTRATIONS, STRANGULATIONS, ASPHYXIES, TRONÇONNEUSE, FOURCHE, TUBE MÉTALLIQUE, CUTTER, TESSONS DE BOUTEILLES, PAVÉ, VÉHICULE, OU UN ANIMAL, TABOURET DE BAR, ÉPLUCHE-LÉGUMES, ORDINATEUR PORTABLE, CASQUE DE MOTO, TIRE-BOUCHON, POUBELLE EN PLASTIQUE, COUPS DE POINGS, NOYADE, EMPOISONNEMENT... et bien plus encore.

QUAND LES FEMMES S’EN MÊLENT, OU LA REPRÉSENTATION DU CRIME PAR LES PEINTRES MÉCONNUES DE LA RENAISSANCE DONT ARTEMISIA GENTILESCHI FUT L'HÉROINE INSOUMISE ET LA FIGURE DE PROUE.

Née à Rome en 1593, Artemisia est la fille d’Orazio Gentileschi, célèbre peintre familier du Caravage. La jeune fille apprend à peindre dans l’atelier de son père qui lui choisit comme précepteur, un de ses amis artiste, Agostino Tassi ; l’enseignement des Beaux-Arts est alors interdit aux femmes. Mais les leçons tournent au drame : Agostino Tassi viole son élève alors âgée de dix-neuf ans. Pour sauver la réputation de la jeune fille, il promet de l’épouser… mais Agostino Tassi est déjà marié ! Orazio porte plainte devant la juridiction papale. Pendant le procès, Artemisia subit le supplice des sibilli, au cours duquel le bourreau noue des cordelettes autour de ses doigts et les serre pour vérifier la véracité de ses accusations ; cette torture aurait pu mettre fin de façon brutale à sa carrière. Artemisia tient bon et fait exceptionnel, son agresseur est condamné à un an de prison et l’exil hors des Etats pontificaux.

En dix ans à peine, la virtuosité d’Elisabetta Sirani (1638–1665) a su séduire et fasciner ses contemporains. Durant sa courte carrière, elle tient assidûment un journal qui lui permet de consigner les quelque 170 commandes adressées par de prestigieux mécènes. (...) Spécialisée dans la peinture historique, elle fait preuve d’une très grande érudition. Ainsi est-elle l’auteure du seul tableau dans toute l’histoire de l’art représentant l’épisode de Thimoclée, dans lequel une jeune femme tue un des généraux d’Alexandre qui avait abusé d’elle. Le choix de ce sujet témoigne de son invenzione, qualité reconnue jusqu’alors exclusivement aux hommes… En outre, compliment suprême, son style est, à l’époque, qualifié de masculin. Morte soudainement à l’âge de 27 ans, elle reçoit des funérailles civiles de la ville de Bologne. Un ultime témoignage de son importance.

FAUT-IL AVOIR PEUR DES MOTS EN CIDE ?

Le suffixe -cide est un tueur parce qu’il signifie « qui tue » et il tue le radical qui le précède. 
Il vient du verbe latin 
« caedere » :  frapper, abattre, tuer.  

KTA-1-reel.png

 Série Kill Them All-2016-2017 la guerre économique mondialisée 

huile sur toile 130 x 195cm

FÉMINICIDE

FÉMICIDE

GYNÉCIDE

GYNOCIDE

UXORICIDE

MARITICIDE

MATRICIDE

HOMICIDE

FILICIDE

GÉRONTICIDE

INFANTICIDE

PATRICIDE

PARRICIDE

NÉONATICIDE

FŒUTICIDE

KTA-3-reel.png

 Série Kill Them All-2016-2017 la guerre économique mondialisée 

huile sur toile 130 x 195cm

SORORICIDE

ONCLICIDE

GENDARMICIDE

RÉGICIDE

DEICIDE

ALTÉRICIDE

DÉMOCIDE

ÉCOCIDE

POPULICIDE

SUICIDE

TYRANNICIDE

POLITICIDE

VATICIDE

JARDICIDE

AVICIDE

GÉNOCIDE

  Série < KILL THEM ALL > la guerre économique mondialisée 2016-2017

huile sur toile 130 x 195 cm

SLOGAN « ANTI-FÉMINICIDE» 

 

Je m’appelle Hélène. Forcément, à lire un slogan pareil sur le mur d'une ville on se sent dès lors diablement concernée ... 

THIS IS THE END

  • Instagram
 RENDEZ-VOUS PARUTION N°6 

Merci pour votre envoi ! #HM